NOS PRODUITS

LE CACAO

Introduit en Côte d'Ivoire depuis 1888 à Aboisso (Sud-Est de la Côte d'Ivoire) par VERDIER ET BRETIGNIERDS, la culture du cacaoyer occupe une place importante dans l'économie ivoirienne. En effet, le cacao représente près de 10% du PIB et 40% des exportations, soit 789 milliards de FCFA de recette en 1998. Quant à la production, elle est passée par exemple de 725 393 tonnes en 1990 à 1 400 000 tonnes en 2002; confirmant ainsi la Côte d'Ivoire comme premier producteur mondial.

Cette performance est réalisée par environ 600.000 chefs d'exploitation qui animent l'appareil de production, faisant ainsi vivre environ 6.000.000 de personnes des revenus du cacao.

A l'origine, les zones de plus fortes productions étaient l'Est et le Centre-Est. Ces régions constituaient alors la boucle du cacao.

Suite aux changements climatiques et à l'appauvrissement des sols, un nouveau front de culture s'est développé vers l'ouest, sous la poussée de flux migratoires, aussi bien d'origine intérieure (Centre, Centre-Est, Nord), qu'extérieure (pays de la sous-région). Par conséquent, la principale zone cacaoyère est aujourd'hui le Centre-ouest, avec 36% de la production.

LE CAFE

La culture du Café a été introduite en Côte d'Ivoire par Arthur VERDIER, capitaine au long cours, armateur, négociant et pionnier français, vers 1880 à Elima, près d'Adiaké à partir de plants venus du Libéria.

En effet, c'est le 7 avril 1880, qu'il a obtenu du roi de l'époque Amon Ndouffou II les droits exclusifs de la culture du café à Elima.

Cette décision se révèlera d'une importance capitale pour le pays car le café deviendra, plus tard, la principale culture de rente de la Côte d'Ivoire avec le cacao.

En 1882, BINGER Résident français aux Établissements de la Côte d'Ivoire fonde la compagnie de Kong qui gère une plantation de café.

Aujourd'hui la Côte d'Ivoire est classée, 7ième fournisseur mondial avec une récolte annuelle de café estimée à 4,2 millions de sacs. Cependant dans la production de Café Robusta (principale variété produite), elle se classe à la 2ième place mondiale derrière l'Indonésie.

Elle produit peu d'arabica. 1er producteur africain, une bonne partie de sa population vit de la culture du café.
Près de 80% des exports de café sont destinés aux pays européen, plus particulièrement à la France et à l'Italie. On constate toutefois une baisse de la production qui est du au vieillissement des arbres et aux manque d'investissement dans le secteur au profit d'autres cultures comme l'hévéa.

L'ANACARDE

anacarde mayeanacarde camaye

En plus du binôme CAFE- CACAO la camaye dans le souci de satisfaire le désire de ses producteurs s’est initiée depuis la campagne 2010-2011 a la commercialisation de l’ANACARDE.

C’est ainsi que les quantité suivante ont été commercialisée pour les campagnes :

  • 2011-2012 :    832 000 Kg
  • 2012-2013 : 1 000 000 Kg

Et en outre un objectif de  1 500 000 Kg pour la campagne 2013-2014 a été fixée avec les qualités requissent par l’ARECA. (L’Autorité de Régulation du Coton et de l'Anacarde)

Pour mener à bien ses activités la coopérative CAMAYE s'est dotée de plusieurs moyens techniques, logistiques et financiers :

  • Une équipe dynamique composée de jeunes intellectuels compétents
  • Des locaux pour le stockage des produits
  • Des véhicules de ramassage dont (3 véhicules de marque kia et un camions de DAF de 30 tonnes de capacités)
  • Une capacité d’auto financement a hauteur de 200 000 Kg.

C'est dans cette optique que la CAMAYE pour atteindre ses objectifs lance un appel a tous les partenaires internationaux pour l’exportation directe de son anacarde.

Nous invitons tous les intéresser a prendre contact avec nous en remplissant le formulaire dans notre rubrique contact pour plus d’informations.  


ORGANIGRAMME

l'équipe camaye

CAMAYE, c'est avant tout une équipe de managers et de profesionnels compétents au service de la qualité.
(lire la suite)

NOS STATISTIQUES

Statistiques de production - Café et Cacao (en millions de tonnes)

Campagne Cacao Café
UTZ RA ORD Total Total
2010-2011          
2011-2012          
2012-2013          

Prix minimum garanti producteurs

Produit Prix
Café 620 FCFA
Cacao 750 FCFA